Centre justice et foi
 
logo CJF

Pour être informé sur les activités publiques inscrivez-vous à notre
liste d'envoi
  


Faites un don

 

Video  MULTIMÉDIA
Conférences publiques, Soirées Relations, Journée d’étude, colloques


Les Soirées Relations constituent une composante importante de nos activités publiques. Elles abordent des thématiques et des sujets en lien avec les centres d’intérêt du Centre justice et foi (CJF). Ces activités cherchent à favoriser une prise de parole démocratique autour des questions d'actualité.

D’autres rencontres peuvent être proposées selon la conjoncture, les publics visés ou les besoins du CJF. Depuis 2006, le CJF organise des Journées d’étude ou des Colloques pour approfondir certains enjeux. Il propose aussi depuis 2010 deux circuits avec le Collectif d’animation urbaine L’Autre Montréal pour faire connaître l’histoire des luttes et des questions sociales ainsi que la contribution de personnes engagées au cœur de celles-ci.

 

  Prochaine activité

Soirées Relations
Sociétés surveillées, sociétés contrôlées

Date : 2015-01-26
Lieu : Montréal

EMILIANO ARPIN-SIMONETTI, secrétaire de rédaction de la revue Relations;

MARTINE ÉLOY, militante au sein de la Ligue des droits et libertés depuis 2001. Elle s’intéresse
particulièrement aux enjeux de libertés civiles et à la montée de la surveillance des populations;

ANDRÉ MONDOUX, professeur à l’École des médias de l’UQAM et auteur de l’Histoire sociale
des technologies numériques. De 1945 à nos jours (Nota Bene, 2011).


LE LUNDI 26 JANVIER 2015
DE 19 H À 21 H 30
CAFÉ L’ARTÈRE
7000, AVENUE DU PARC
(À 2 MINUTES DE MARCHE DU MÉTRO PARC)


 

 

 

 

 

À surveiller
10 milliards de solutions!
La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics propose un ensemble de solutions fiscales pour mieux redistribuer la richesse au Québec. Consultez et faites connaître le document 10 milliards $ de solutions! Des formations à ce sujet sont offertes aux groupes qui en font la demande, il suffit d'écrire à info@nonauxhausses.org.
Une hausse qui ne donne pas le vertige
Le Collectif pour un Québec sans pauvreté a émis un communiqué dans lequel il déplore que la hausse du salaire minimum soit seulement de 20 cents l’heure, ce qui ne permettra l’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de pauvreté. Le Collectif pour un Québec sans pauvreté dénonce le manque de vision du gouvernement du Québec.

Communiqué

 

  © Centre justice et foi. Tous droits réservés. Crédits